Real World


Ouvrez grand vos yeux, la réalité est pire que ce que vous craigniez
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sweetest tongue has sharpest tooth [Pv J. Weaver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elijah Dasten
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 22/01/2017

Feuille de personnage
Âge: officiel : 35 ans
Métier: Barista Starbucks
Particularité: Maladresse extrême

MessageSujet: Sweetest tongue has sharpest tooth [Pv J. Weaver]   Mer 1 Fév - 14:44


Elijah ♦ James
Sweetest tongue has sharpest tooth



Chapitre 2 ♦ Verset 1




L’aiguille se stoppa sur le douze. La seconde suivante parut s’étirer à l’infini, jusqu’à finalement se terminer dans un « toc » assourdissant. Tout le poids de son incompétence s’abattit sur les épaules d’Elijah, qui resta à fixer l’horloge-cookie du Starbucks ainsi qu’une menace de mort imminente. Il était quatorze heure et il y avait très exactement trois semaines, l’ange était tombé de haut. Littéralement. On ne pouvait même pas dire qu’il avait fait un atterrissage gracieux. En fait, il s’était ramassé sur la grosse poubelle d’un restaurant asiatique, dans une ruelle sale qui sentait le poisson (de la pire façon possible). Comme pour le narguer, un élégant et chatoyant papillon lui était passé sous le nez, avant de rejoindre les fleurs colorées suspendues au balcon d’un immeuble, un peu plus loin.

« LIJAH ! »

L’ange sursauta au son de la voix guère mélodieuse de sa collègue. Elle était furieuse. La tête dans les nuages, Elijah avait laissé son gobelet de café déborder.

« Dis, Jo’, comment tu t’y prendrais pour retrouver quelqu’un ? Une personne sur qui tu n’as quasiment aucune information ?
-Attention, ça coule par là ! Eponge-vite ! … Mmmh… Je suppose que j’irais d’abord me renseigner dans les lieux les plus fréquentés. Ici, par exemple. Les bars, les boîtes de nuit. Ce genre de trucs. Mais franchement, si j’étais toi, j’arrêterais de chercher cette personne. Vu comment t’es doué, c’est un coup à la faire tuer par accident. »


Le soir venu, Elijah ne rentra pas chez lui. Il arpenta les rues du Bronx en essayant de repérer les bars et les boîtes de nuit. Il en trouva plusieurs, mais chacun lui provoquait assez de frissons dans le dos pour qu’il change de trottoir avant de trop s’en approcher. C’était la première fois que ses pas côtoyaient les étoiles et le monde lui paraissait bien différent. Tout était plus inquiétant avec ces ombres profondes et ces gens dont il ne distinguait pas les visages. Instinctivement, l’ange avait toujours cherché la lumière la plus crue, où qu’il soit. Son appartement était énormément éclairé, il s’assurait d’avoir assez de bougies pour ça. Même quand il dormait, il laissait ses volets entrouverts pour permettre à la lueur des lampadaires de s’infiltrer dans sa chambre.
Evidemment, la ville était éclairée, « comme en plein jour » diraient certains. Mais pas assez au goût d’Elijah, qui voyait plus d’obscurité que de lumière. Tel un papillon par la flamme d’une chandelle, il se laissa attirer par la façade presque aveuglante d’un établissement prometteur. De nombreuses personnes y entraient, leurs vêtements bien souvent accordés au style du bâtiment. Paillettes, or et argent, les yeux clairs de l’ange étaient écarquillés d’émerveillement.
Planté sur le trottoir qui faisait face à ce qui allait être son premier choix de la nuit, il lut : The Lust. Devait-il reculer devant une telle évidence ? Hier encore, Joyce lui disait de ne pas prendre les choses trop littéralement, que les gens aimaient jouer avec les mots et exagérer (elle avait aussi ajouté qu’il avait dû vivre dans une grotte pour ignorer ça).

« Allez, ce n’est pas en faisant la même chose tous les jours que tu vas y arriver. »

Manquant de se faire écraser plusieurs fois, Elijah traversa donc la route pour rejoindre la masse grouillante et souriante qui patientait devant l’entrée. Il y avait beaucoup de filles, toutes plus grandes que lui avec leurs hauts talons. Il se demanda si elles n’avaient pas froid, leurs robes étaient plutôt courtes. Il y avait sûrement quelque chose qui lui échappait.
Après quelques minutes d’attente, Elijah put rentrer. Plus exactement, il se fit happer à l’intérieur, compressé entre plusieurs personnes. Pendant un moment, il ne vit plus rien, ce qui l’affola un peu, puis les gens s’écartèrent. Il resta figé devant la salle, émerveillé et intimidé.
Comment un endroit pouvait-il être aussi sombre et éclairé à la fois ? Pourquoi la musique était-elle si forte ? Où devait-il aller ? Trop de questions, trop d’hésitation, il se fit bousculer et trébucha plus avant.

Une nouvelle fois, il remarqua que les gens étaient bien habillés dans l’ensemble. Il eut le sentiment de ne pas être à sa place et que ça se voyait horriblement. Sa chemise blanche était très banale, tout comme son jean gris clair et ses brodequins crème. Il devrait sans doute essayer de procéder petit à petit. Il vit un comptoir qui lui rappelait celui du Starbucks où il travaillait. Comme il s’y dirigeait, une poigne plutôt douce le retint par le bras. Elijah se retourna alors pour découvrir un homme très grand et très fin, avec des tresses noires collées sur son crâne.

« Tu danses, honey ? »

Rouge d’embarras, Elijah bafouilla quelque chose entre le refus et l’excuse tout en se dégageant et s’enfuit en direction du bar.


Elijah, so shy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James K. Weaver
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 16/05/2016
Localisation : Lust

Feuille de personnage
Âge: 28 (394 en réel)
Métier: Propriétaire du Lust
Particularité: Démon des croisements

MessageSujet: Re: Sweetest tongue has sharpest tooth [Pv J. Weaver]   Jeu 2 Fév - 15:28



Sweetest tongue has sharpest tooth



ft. Elijah Dasten




Le bar, c’était quasiment son poste d’observation quand il n’était pas fourré à l’étage, au club de striptease ou dans les salons privés pour profiter des filles. Finalement James n’occupait que très peu son appartement, pas depuis que Kelen avait pris possession de son hôte. Mais ils étaient peu nombreux à s’interroger sur les raisons de ces changements, comme ils n’avaient pas osé poser de question sur les raisons des licenciements de l’associé de James et du précédent barman, ceux-là même qui avaient organisé le crime raté de James Weaver. En fait ils avaient payé un peu plus chèrement leurs sales manigances que par un licenciement. James, enfin Kelen s’était chargé de leur faire passer le message. A présent ils travaillaient pour des instances beaucoup plus « basses » qui s’occupaient de leur faire rembourser chaque jour leur félonie, même si en enfer, les félons, on adorait ça. Oui enfin exception faite de ceux qui pensaient pouvoir trahir le maître des lieux.  

Depuis, Kelen avait pris amplement possession des lieux, tel un roi sur son royaume et faisait régner sa loi, ses propres règles très particulières sur chacun de ses employés, et bien mal barrés étaient ceux qui ne s’y pliaient pas. Le principal c’était que les affaires tournaient bien, mieux que jamais en fait, même si de plus en plus souvent Kelen voyait débarquer des âmes à qui il n’avait plus rien à vendre à son grand regret, souvent des esprits déjà possédés, ou des créatures qu’il ne pouvait atteindre. Quelle tristesse ! Enfin il restait quand même, heureusement pour lui sinon il se serait fait fumé par Ardat-Lilli, quelques âmes égarées.
Et l’une d’elle se dirigea tout droit sur lui, avec un tel empressement qu’il rit quand le jeune gars atteignit enfin sa cible.

- Holà jeune homme, quel empressement à venir trouver à boire ! Je n’en ai rarement vu de tel auparavant.

Kelen l’observa, sourcils froncés et regard scrutant celui du jeune gars, à la recherche de ses défauts et faiblesses. Mais il ne perçut rien de particulier, qu’un esprit lisse et sans accroc qui crispa quelque peu le sourire du démon. Décidément ces temps-ci, ses capacités lui faisaient un peu trop défaut. Peut-être manquait-il d’entraînement ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Dasten
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 22/01/2017

Feuille de personnage
Âge: officiel : 35 ans
Métier: Barista Starbucks
Particularité: Maladresse extrême

MessageSujet: Re: Sweetest tongue has sharpest tooth [Pv J. Weaver]   Dim 5 Fév - 14:06


Elijah ♦ James
Sweetest tongue has sharpest tooth



Chapitre 2 ♦ Verset 2




Plusieurs bousculades furent nécessaires pour qu’Elijah parvienne au bar, où finalement, il ne se sentait pas plus en sécurité. Mais la porte de sortie était bien loin et il se dit qu’Yvah lui botterait sûrement les fesses s’il avait été là pour le juger. S’il savait ce qui se tramait avec son bien piètre disciple, il devait déjà s’arracher les cheveux. Autant essayer, au moins un peu.
L’ange jeta un coup d’œil par-dessus son épaule, le grand homme aux tresses l’invita du doigt à le rejoindre sur la piste de danse. Elijah déglutit et se jeta presque sur le seul tabouret libre. Evidemment, il se prit les pieds dedans et se retrouva à moitié affalé sur le comptoir. Un homme de l’autre côté du bar le cueillit d’un rire et d’une remarque qui le fit un peu rougir. Souriant largement, il clama :

« Merci ! »

Le temps qu’il se redresse convenablement et remette un peu en place le col de sa chemise, quelqu’un à côté de lui avait demandé à boire. Ah, oui ! C’était exactement comme au Starbucks, sauf que cette fois, il était le client. Elijah consulta donc les boissons disponibles et leur prix, des sommes qui lui firent lever bien haut les sourcils. Ca, ce n’était pas comme au Starbucks.
Après une longue hésitation, Elijah se décida. Il n’avait pas beaucoup d’argent sur lui, mais il en gardait un minimum pour donner à des sans-abris ou à l’église, quand il en croisait une.

« Hummm… Excusez-moi, est-ce que je pourrais avoir un… Daiqiri Beach, s’il-vous-plaît ? »

Cela lui coûterait la moitié de ce qu’il avait en poche, mais c’était la boisson qui lui semblait la mieux. Il ne voulait pas consommer d’alcool, alors il avait tout de suite éliminé les vins, bières et whiskys. Peut-être qu’il n’y connaissait pas grand-chose en survie en milieu humain, mais il n’était pas inculte !
Il avait aussi écarté toutes celles commençant par « bloody », bien qu’il se doutait qu’il n’y avait pas de vrai sang dedans. … Tout de même, il avait décidé de ne pas prendre de risque, il avait déjà vu quelques vampires depuis qu’il avait emménagé sur Terre.

Comme le barman se rapprochait de lui, Elijah s’avança un peu sur son tabouret, les yeux plissés, scrutant attentivement ceux de l’homme. Peut-être que s’il forçait un peu, comme ça, il arriverait à faire fonctionner son don. Ca avait l’air de fonctionner pour la vieille madame Lambert qui venait boire un café tous les jeudi après-midi !
La première fois qu’il l’avait vue, Elijah avait cru qu’elle aussi était un ange avec ce pouvoir. Et puis, après s’être mis dans l’embarras et avoir réussi à s’en sortir quasi-miraculeusement, il avait compris qu’elle était myope et qu’elle avait du mal à lire la carte affichée derrière le comptoir.

Si aucune information ne lui vint à l’esprit, une nausée soudaine et brutale saisit l’ange. Il recula avec un petit hoquet et papillonna des yeux. La seconde suivante, la sensation désagréable avait disparu, comme si elle n’avait jamais existé.
Elijah ramena brutalement son bras vers lui pour se masser le front, ce qu’il ne fit jamais. Son mouvement renversa si violemment son verre que celui-ci termina sa course deux clients plus loin, répandant son contenu au passage.

« Heu… Désolé. »

Son premier réflexe dans ces cas-là, d’habitude, était de s’armer d’un chiffon et d’éponger les conséquences de son incurable maladresse. Mais cette fois… Il n’allait tout de même pas s’en occuper avec sa chemise ! Enfin, si on lui demandait, il le ferait sans doute.


Elijah, so shy



[Désolé, j'ai mis un peu de temps, je voulais être sûr au sujet d'Ana. Et du coup non, elle ne participera pas ! =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James K. Weaver
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 16/05/2016
Localisation : Lust

Feuille de personnage
Âge: 28 (394 en réel)
Métier: Propriétaire du Lust
Particularité: Démon des croisements

MessageSujet: Re: Sweetest tongue has sharpest tooth [Pv J. Weaver]   Lun 6 Fév - 8:56



Sweetest tongue has sharpest tooth



ft. Elijah Dasten




Kelen afficha sa surprise au merci face à ce qui n’était pas vraiment un compliment mais soit. Il finit par sourire amusé par le comportement plutôt peu commun du jeune homme. S’était-il échappé de son foyer pour s’émanciper auprès des jeunes femmes de l’établissement ? Quoiqu’il semblait vouloir commencer par visiter le bar avant de visiter l’étage supérieur. Enfin tout cela restait à voir.

Il l’observa donc faire avec le Barman et fronça les sourcils face à l’étude plutôt bizarre de ce type qui dévisageait Eddie d’une drôle de façon avant de se reculer comme s’il allait tomber. Il eut alors un geste vif, et renversa de fait son verre fraîchement servi. Kelen dans son coin ne bougea pas, et fit un signe quasi imperceptible à son barman quand celui-ci regarda dans sa direction, se demandant ce qu’il devait faire. Il répara donc les dégâts sans broncher et resservit un autre verre.

Kelen finit par se rapprocher pour venir s’assoir sur le tabouret voisin du jeune homme que le précédent client, dérangé par la maladresse de ce type avait précipitamment abandonné. Il avait son verre avec lui, du Whisky et se tourna vers le gars à côté de lui.


- Première fois que tu viens ici hein ? Un peu nerveux. Allez détends-toi et profite ! Regarde toutes ces jolies filles qui dansent sur la piste et régale-toi !

Une fois le cocktail avalé, Kelen était sûr qu’il se sentirait mieux. Il ne lui restait plus qu’à laisser faire l’alcool avec le sentiment que ça aussi c’était une première pour ce type. Il se demanda d’où il sortait pour être aussi timide pour ne pas dire empoté.

- Tu viens d’où ? t’habites en ville ou tu viens d’arriver ?

Ca restait des questions basiques, pour le moment.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Dasten
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 22/01/2017

Feuille de personnage
Âge: officiel : 35 ans
Métier: Barista Starbucks
Particularité: Maladresse extrême

MessageSujet: Re: Sweetest tongue has sharpest tooth [Pv J. Weaver]   Ven 10 Fév - 18:14


Elijah ♦ James
Sweetest tongue has sharpest tooth



Chapitre 2 ♦ Verset 3




Elijah aurait parfois aimé ne pas être un tel parangon de maladresse, si l’on pouvait dire. Il ne s’attirait jamais d’amis, pas vraiment. Les gens semblaient juste avoir pitié de lui. Pourtant, il était censé, à terme, protéger quelqu’un. Ce n’était peut-être pas un hasard s’il était arrivé en retard le jour de son transfert, ou s’il avait perdu les informations sur l’âme dont il avait la charge. Il n’était sans doute pas digne. Pas encore. Mais il devait faire des efforts. Si aujourd’hui n’était pas un bon jour, alors demain serait mieux. C’était ce que lui avait dit une cliente du Starbucks et il aimait cette idée, il l’avait même accrochée au mur de son salon, soigneusement notée sur un papier.
Malgré sa stupidité, on lui resservi un verre, sans même une remarque désagréable. La personne à côté de lui le fuit, cependant, ce qu’Elijah ne prit pas mal. Il pouvait tout à fait comprendre une telle réaction. Si la maladresse était un don de Dieu, nul doute qu’il en serait le plus grand expert. Sans doute qu’il devrait rejoindre les rangs démoniaques, au moins avec eux il serait utile. Tout ce qui tenait de la destruction accidentelle, c’était plutôt son rayon.

Tout à ses noires pensées, il oublia de sourire à la personne qui vint remplacer la précédente à sa droite. Un homme, plutôt impressionnant, décida Elijah. Joyce aurait sûrement dit qu’il avait la grande classe. Ca et un verre avec un fond de liquide ambré. Sans doute quelque chose d’alcoolisé. Quelque chose que ne goûterait pas l’ange qu’il était.
L’inconnu commença la conversation sans ambages. Pas de salutation, pas de présentation. Ce devait être la coutume ici. Elijah devait se forcer à l’adaptation, alors il l’imita et se contenta de lui sourire un peu faiblement. Il devait bien se l’avouer : sa propre personne le déprimait.

« Heu, oui, c'est vrai, c'est la première fois. D’accord, je vais essayer d'en profiter. »

Cet homme semblait un expert en amusement. Il avait tout de suite remarqué qu’Elijah n’était pas un habitué, ce dont il avait un peu honte d’ailleurs. Il souleva son verre du bar et se tourna vers lesdites jolies filles. Sauf qu’il ne savait pas exactement en quoi cela l’aiderait à quoi que ce soit. Il y avait beaucoup de filles, toutes étaient plutôt jolies. Et c’était tant mieux pour elles ! Si seulement il pouvait croiser le regard de celle qu'il cherchait. A supposer qu'il s'agissait bien d'une fille.

« Et bien, je suis arrivé ici il y a trois semaines. A New-York. Avant, j’habitais dans l’Illinois. »

Il espérait bien ne pas subir un interrogatoire sur la région, parce qu’il n’y avait jamais posé un pied. Il n’avait même jamais vu de photo. Sans doute aurait-il dû faire une recherche rapide sur la question. Jusque là, il avait eu de la chance.
Le verre au bord des lèvres, Elijah balayait la piste de danse de ses yeux très clairs. Les filles, les filles... Il ne voyait toujours pas où cet homme voulait en venir. Et puis, l’une d’elle se démarqua du lot, dans une tenue qui n’était pas sans rappeler un maillot de bain, mais avec beaucoup de paillettes dessus. Il était aussi presque certain que les humains ne se baignaient pas en cuissardes à lacet, bien qu’il aurait pu se tromper. Elle le fit rougir, il ignorait pourquoi. Alors il préféra détourner les yeux et avala un peu de sa boisson.
Le liquide avait à peine commencé à couler dans sa gorge qu’il se mit à tousser violemment. Qu’est-ce que c’était que ça ? C’était fort !

Elijah finit par se remettre de sa lampée et repoussa doucement le verre. Il était désolé de faire éventuellement cette peine au barman, mais il ne pouvait plus en boire. Puis, ne voulant pas se montrer impoli en ignorant son voisin, il tourna vers lui un sourire un peu contrit par ses très récentes émotions fortes.

« Et vous ? Vous avez l’air plutôt... Habitué ! »

Son ton était clairement celui de l’admiration. Elijah aurait tellement aimé être déjà adapté à ce monde encore trop inconnu en dépit de ses connaissances. Il devait être si facile d’évoluer dans ces rues surpeuplées, au milieu de toute cette étourdissante humanité, quand on avait un peu d’expérience. Et s’il avait été plus à l’aise, il ne pataugerait peut-être pas autant à retrouver son humain, non plus.

Sur sa langue, un agréable goût de citron s’attardait. Ce devait être cette boisson étrange. En fait, avec le temps, c’était même bon ! Il allait peut-être en reprendre un peu, finalement, pour voir.


Elijah, so shy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James K. Weaver
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 16/05/2016
Localisation : Lust

Feuille de personnage
Âge: 28 (394 en réel)
Métier: Propriétaire du Lust
Particularité: Démon des croisements

MessageSujet: Re: Sweetest tongue has sharpest tooth [Pv J. Weaver]   Sam 11 Fév - 15:03



Sweetest tongue has sharpest tooth



ft. Elijah Dasten





Kelen observa le jeune premier à côté de lui, et son sourire s’accentua, un sourire diabolique. Un jeune premier à tous les niveaux, c’était tellement évident. L’inexpérience totale et Kelen crut même deviner qu’il n’avait encore jamais embrassé de fille. Suffisait de voir sa tête quand il lui suggéra de se détendre en les regardant. De le voir rougir à peine l’une d’entre elles le regardait un peu trop en face. Et il n’y avait pas que ça, la façon dont il recracha ce simple cocktail fut autant révélateur que l’intrusion de Kelen dans son esprit.

- Ouais c’est, ça, profite mon gars ! Le Lust ce soir te tend ses bras ! dit-il avec emphase.

Le reste, d’où ce jeune homme pouvait bien venir, il n’en avait rien à cirer. Tout ce qui l’intéressait, c’était son âme, si pure, si naïve et innocente. Ce genre d’âme qui valait très très cher dans le « milieu ».  Cette fois la pêche promettait d’être excellente si tant est que Kelen parvienne à le convertir, ou à le persuader d’accepter un marché. Mais pour cela il devait savoir ce qui intéressait ce charmant jeune homme. Les filles vraiment ? Ou les garçons peut-être. Il paraissait très jeune, mais ce n’était pas le plus intéressant à son niveau, c’était son inexpérience en tout. Une proie de choix pour un démon comme Kelen.
Aussi lui servit-il son plus beau sourire à la question du jeune homme, tout en lui tendant la main, histoire de bien établir le contact, un contact sympathique d’une poignée de main :


- Absolument habitué. Je suis le propriétaire de cet endroit. Mais laisse-moi m’présenter l’ami. Je m’appelle James Weaver. Tu peux m’appeler James, si tu préfères.

Il lui sourit d’un air parfaitement engageant avant de lui demander sur un ton enjoué :

- Je pourrai te faire visiter la maison si tu veux ? Parce que là, ce n’est que le bar et la boîte de nuit avec le dancefloor pour ceux qui aiment danser et se trémousser toute la nuit mais…

Sur le ton de la confidence, il ajouta en se penchant vers son oreille :

- À l’étage, il y a le club de Striptease, où les filles se déshabillent pour le plaisir de nos yeux et davantage si tu en as envie hm ? Je t’expliquerai comment ça se passe, avec les tickets tout ça. Alors tenté ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Dasten
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 22/01/2017

Feuille de personnage
Âge: officiel : 35 ans
Métier: Barista Starbucks
Particularité: Maladresse extrême

MessageSujet: Re: Sweetest tongue has sharpest tooth [Pv J. Weaver]   Lun 20 Fév - 16:31


Elijah ♦ James
Sweetest tongue has sharpest tooth



Chapitre 2 ♦ Verset 4




Wahou, ce type était vraiment enjoué ! Ca faisait plaisir à voir. Pauvre Elijah, tous ces humains lui faisaient de la peine en général, accablés par le poids de leur propre vie. Peu souriaient, beaucoup semblaient épuisés par une colère refoulée, ou juste usés par les épreuves trop nombreuses. Pourquoi Dieu leur infligeait-il tout cela ? Oh, il connaissait la Bible, sur le bout des doigts, et pour toutes les versions encore ! Alors il était au courant pour les tests de loyauté, la récompense venue pour avoir enduré ce qu’il y avait de pire. Mais là, est-ce que cela ne tenait pas un peu de la torture ? C’était beaucoup trop long ! Ils ne pouvaient pas avoir tant à racheter, tout de même ! Aaah, il se sentait si mal de penser ainsi ! Il aurait préféré être comme les autres, ne pas trop réfléchir, juste avancer dans sa voie. Pourtant il s’était toujours senti différent. A moins que ce ne soit juste un effet de sa vie à New York, comment savoir ?

Au moins, au Lust, les gens semblaient heureux. Ils s’amusaient, ils se libéraient. Une bonne poignée faisait rougir Elijah de par leur semi-nudité, mais il n’avait pas l’impression que c’était là le plus important. Ce n’étaient pas comme s’ils se frottaient les uns aux autres en exprimant un profond désir sexuel hérétique.

Une poignée de main forte secoua un peu l’ange, qui ne trouva rien de mieux à faire que de sourire bêtement. Ouah, il était le propriétaire de cet endroit. Un bon samaritain alors, qui faisait du bien à ses congénères en leur offrant un peu de bonheur. C’était peut-être ça qu’avaient voulu dire ses voisins, quand il les avait surpris dans le couloir de son immeuble. Ils parlaient d’un certain José, qui fournissait du bonheur en poudre.

« Enchanté, monsieur James ! Je m’appelle Elijah ! »

Il ne voyait pas souvent l’utilité de donner son patronyme, qui était de toute façon faux. En tout cas, il n’y était pas habitué, et comme il semblait que l’usage ici était de s’accommoder d’un simple prénom, il allait facilement s’en arranger.
D’après « James », il y avait bien plus à voir qu’ici. Il était vrai qu’Elijah n’avait pas manqué de remarquer la taille du bâtiment depuis le trottoir, de toute évidence le rez-de-chaussée n’en comblait pas la totalité. Avide de voir un peu les autres réjouissances dont on pouvait profiter, il hocha vivement la tête.
Il eut quelques détails supplémentaires, susurrés au creux de son oreille. Des détails qui le laissèrent bien perplexe. Des filles qui se déshabillent, et plus encore ? L’ange ne voyait pas bien de quoi il pouvait s’agir. Lui-même aimait simplement discuter un peu, il espérait que ça leur irait.

« Oh, mais, vous savez, elles n’ont pas besoin de se déshabiller ! Enfin, je veux bien monter voir, si ça ne vous embête pas. »

Il attrapa son verre encore à moitié plein, sa langue réclamait une nouvelle dose de citron. Comme il ne voulait pas faire attendre le charmant propriétaire, qui s’occupait de lui, un parfait imbécile ignare, alors qu’il devait avoir mille autres choses à faire, il avala le reste du cocktail. Une légère sensation de brûlure dans la gorge le fit tousser et monter quelques larmes aux coins des yeux, mais il s’en sortit à peu près dignement.
Elijah se leva de son tabouret, chancela avec surprise, puis fit quelques pas. Il ne s’écroula nulle part et estima qu’il arriverait à marcher droit, ce qui était suffisant. La chaleur ici était étouffante, ce qui était agréable en comparaison de la température extérieure. N’étant pas habitué, cela lui tournait la tête.

Quelques danseurs s’écartèrent alors, laissant à Elijah tout le loisir d’admirer deux personnes en train de se frotter l’une à l’autre. Oh... Hum, c’était gênant. Des égarés, certainement. Il espérait qu’ils reviendraient bien vite dans le droit chemin.


Elijah, so shy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James K. Weaver
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 16/05/2016
Localisation : Lust

Feuille de personnage
Âge: 28 (394 en réel)
Métier: Propriétaire du Lust
Particularité: Démon des croisements

MessageSujet: Re: Sweetest tongue has sharpest tooth [Pv J. Weaver]   Jeu 23 Fév - 23:53



Sweetest tongue has sharpest tooth



ft. Elijah Dasten





Le ptit gars qui se dit enchanté, se présenta à son tour et Kelen lui offrit un large sourire charmeur.

- Elijah, je suis heureux que le destin nous ai fait nous rencontrer, lui assura-t-il.

Puis après lui avoir fait miroiter les plaisirs que proposait le Lust, Kelen fut ravi d’entendre Elijah accepter de le suivre pour cette visite guidée. Bien que s’ils allaient au club dans un des salons VIP, Kelen doutait de poursuivre la visite au reste du bâtiment, enfin pas avec lui en tant que guide mais peut-être guidé par une des filles qui serait sans doute contente de lui faire visiter les chambres du Palace.

Bien sûr tout cela était payant et si Kelen était tout disposé à lui offrir le show avec les plus belles filles de la boîte, Elijah serait obligé de passer à la caisse pour le reste, s’il se décidait à passer un moment en compagnie d’une des filles dans les étages et là, assurément la facture serait salée mais …. Kelen avait toujours un joker dans sa manche à proposer si d’aventure Elijah ne pourrait pas payer, n’est-ce pas ?  C’était même un peu le but de la manœuvre, l’appâter, le hameçonner et ensuite le prendre dans ses filets pour lui faire vendre tout ce qu’il pouvait bien avoir. Sans doute pas grand-chose, non pas grand-chose si ce n’était son âme.
Kelen se leva donc de son tabouret, tout disposé donc à jouer les guides et rit bien volontiers à la remarque si naïve du jeune homme que c’en était touchant.


- Besoin non, mais ça fait partie du show, Elijah ! Je dirais même que c’est pour ça qu’elles sont payées mais… Je ne vais pas t’en dire davantage. Tu vas le découvrir par toi-même et tu m’en diras des nouvelles hm ?

Le démon guida donc le jeune garçon jusqu’à l’étage, adressant un signe de tête discret à l’un ou l’autre de ses employés. Puis arrivé devant la fille de la réception, il lui demanda de faire venir Aïcha dans le salon noir, ainsi que Leila.

- Tu verras, lui dit-il, c’est une des plus belles filles du Lust et très talentueuse aussi. Elle a la peau ambrée et parfumée des pays de l’orient et elle te vendra du rêve à volonté. Viens c’est par ici.

Ils prirent place sur les banquettes confortables en velours qui garnissaient tout le tour de la petite pièce, isolée des autres salons, tandis qu’au centre, trônait la scène avec sa barre de pole-dance et assez d’espace pour les danseuses pour faire plaisir à sa clientèle. Kelen proposa :

- Encore un cocktail ? ça nous occupera un peu les mains pendant que ces demoiselles dansent.

Et il appuya sur un interrupteur discret, disposé sur la table basse face à eux. L’instant d’après, l’intrigante Aïcha avec ses yeux brun et sa peau basanée fit son entrée, habillée d’une tenue de princesse du désert, pantalons amples, bouffant, ceinture de soie, et le petit bustier si charmant qui laissait deviner une poitrine très avantageuse. Leila portait aussi une tenue à thème, des voilage transparent et colorés qui ondulaient autour de ses jambes, la ceinture tribale qui cliquetais d’étincelantes petites pièces dorées, et le haut brodé de perle. Toutes deux se mirent à danser sans faire mine pour le moment de retirer le moindre vêtement, sur une musique venue des légendes de l’orient et avec le déhanchement tellement sensuel qui allait bien avec.


- Ne sont-elles pas superbes ? demanda Kelen à son jeune invité.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Dasten
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 22/01/2017

Feuille de personnage
Âge: officiel : 35 ans
Métier: Barista Starbucks
Particularité: Maladresse extrême

MessageSujet: Re: Sweetest tongue has sharpest tooth [Pv J. Weaver]   Jeu 2 Mar - 14:57


Elijah ♦ James
Sweetest tongue has sharpest tooth



Chapitre 2 ♦ Verset 5




Il ne s’agissait pas d’une obligation, l’assura monsieur James, mais en quelque sorte... Si ? Car cela faisait partie du spectacle. Et bien, il n’allait pas les ennuyer avec ses propres envies, après tout le propriétaire du Lust était déjà très gentil de lui proposer tout ce divertissement. Il hocha donc la tête avec un sourire mi-gêné, mi-intimidé. Il espérait ne pas avoir froissé l’homme. Ou même ces jeunes femmes, qui avaient besoin d’argent. Tout le monde avait besoin d’argent. Même lui.
Il suivit son guide à l’étage, dans une partie de l’établissement bien plus calme que le rez-de-chaussée. C’était sans doute parfaitement idiot, mais Elijah se sentit en quelque sorte privilégié. Il ne baignait plus dans la masse intimidante, il était pris en main par quelqu’un qui savait ce qu’il faisait. Pour la première depuis qu’il était arrivé sur Terre, il n’avait plus besoin de réfléchir. Et cela faisait un bien fou ! Après tout, il n’avait jamais vraiment eu l’habitude de penser par lui-même. Ha ! Son mentor avait bien trop confiance en lui pour lui avoir confié une mission pareille. Mais il lui avait toujours semblé un peu fou quand il s’agissait du potentiel d’Elijah. Pour une raison qui lui échappait totalement, Yvah pensait qu’il était capable de beaucoup de choses et l’avait poussé. Sans succès, il fallait bien l’avouer.

Monsieur James lui confia, juste avant de prendre place sur un siège qui semblait presque trop confortable pour la bonne morale, qu’il allait assister à un spectacle de qualité donné par une orientale. L’Est... Il s’était un peu renseigné sur le sujet après sa rencontre avec une cliente aux traits asiatiques. Ce fut donc avec enthousiasme qu’il répondit :

« Ah oui, je vois ! Je connais un peu. »

Elijah avait toujours été fier de ses connaissances, c’était même le seul domaine où il avait l’audace de s’exhiber un peu. Les choses étaient devenues tellement difficiles à ce sujet depuis sa « chute », il ne pouvait qu’être heureux d’enfin pouvoir affirmer qu’il connaissait quelque chose.
Il médita ensuite un moment la proposition de monsieur James. Son visage s’assombrit légèrement quand il pensa aux miettes qu’il restait de ses petites économies.

« C’est à dire que je n’ai plus l’argent pour un autre verre, mais ça aurait été avec plaisir. »

Allait-il se faire jeter pour son comportement inacceptable en qualité d’invité ? Elijah oublia ça dès qu’une magnifique jeune femme s’encadra dans une porte discrète. Devant sa tenue et son déhanché gracieux, l’ange souleva les sourcils assez hauts pour qu’ils disparaissent sous sa frange brune. La danseuse se fit bientôt rejoindre par une autre femme, dont les vêtements, quoique différents, dissimulaient tout aussi peu les courbes ondulantes de son corps. Lui qui pensait savoir à quoi s’attendre, il s’était bien trompé !
Elijah s’enfonça doucement dans le velours de la banquette, n’osant ni détourner les yeux des artistes, ni les regarder franchement. Il sentait son visage s’empourprer de plus en plus franchement. Devaient-elles vraiment lui jeter ces regards-là ? Il avait le sentiment qu’elles lui demandaient quelque chose, mais il aurait été bien incapable de dire quoi.
Les choses empirèrent encore légèrement quand monsieur James lui demanda son avis. Pour ne pas s’empêtrer la langue comme il le faisait d’habitude, il prit le temps de méditer sa réponse et profita de l’occasion pour détourner la tête. Sa bouche était toute sèche, il réussit néanmoins à articuler quelques mots en espérant avoir esquivé l’offense.

« Elles sont très douées et jolies, c’est vrai. »

Est-ce que sa complexion était visible dans cette luminosité faiblarde ? Pour une fois, il était heureux de ne pas être en pleine lumière, contrairement à ces filles qui... Oh ! Mais enfin, qu'est-ce qu'elle faisait ?!
Elijah écarquilla les yeux quand l’une d’elle commença à retirer les foulards qui la vêtaient péniblement. Il ne pensait pas qu’elles pouvaient être plus déshabillées encore, mais il avait apparemment été bien naïf.
Ses mains se crispèrent légèrement sur ses cuisses, il se retenait de les plaquer sur ses yeux. Non, vraiment, il ne faisait pas si chaud. Est-ce que la nudité faisait réellement partie du spectacle ? Et pourquoi est-ce que ça lui faisait cet effet un peu étrange ? Elijah avait un très mauvais pressentiment. Un qu’il aurait été bien en peine d’expliquer.
Dans une tentative d’arranger un peu les choses pour sa conscience, il pivota à nouveau en direction de monsieur James.

« Et-et donc, qu’est-ce que signifie le corps dévoilé dans cette... Heu... Œuvre artistique ? »

Il se souvenait d’avoir lu un petit dépliant sur un spectacle d’art contemporain dans lequel plusieurs artistes se présentaient dans le plus simple appareil suggéré. La démarche lui avait semblé légitime et puis les quelques photos d’illustration étaient plutôt innocentes. Mais là... S’il devait comparer avec quelque chose qu’il avait déjà vu, il se reporterait plutôt aux grandes affiches pour lingerie, qui elles, l’offusquaient. Il n’était pas le seul d’ailleurs, il avait été le témoin choqué d’une gifle donnée par une mère à son fils adolescent.


Elijah, so shy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James K. Weaver
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 16/05/2016
Localisation : Lust

Feuille de personnage
Âge: 28 (394 en réel)
Métier: Propriétaire du Lust
Particularité: Démon des croisements

MessageSujet: Re: Sweetest tongue has sharpest tooth [Pv J. Weaver]   Ven 3 Mar - 18:28



Sweetest tongue has sharpest tooth



ft. Elijah Dasten




Il connaissait un peu ? Vraiment ? Quand il lui répondit ça, Kelen afficha un sourire amusé, doutant qu’il ait pu voir auparavant tel spectacle, mais ils allaient être rapidement fixés. A vrai dire Kelen se réjouissait de voir la réaction du jeune garçon qui semblait aussi puceau que pouvait l’être un moine tout juste sorti de son monastère, quoique certains dans un autre temps avaient de drôles de réputations. Mais c’était là une autre histoire.

Quant à son problème d’argent, la réponse fit juste briller un étrange éclat dans le regard du démon. Cela pourrait être un argument, plus tard, mais pour l’instant il allait le laisser profiter de ses largesses.


- Ne t’inquiète donc pas pour ça, Elijah ! C’est la maison qui offre ce soir !


Et il fit venir un cocktail supplémentaire pour le jeune garçon. Puis il l’observa à la dérobée tandis qu’Aïcha se déhanchait devant lui, et son sourire s’étira. Il avait vu juste et le malaise d’Elija aurait « presque » pu faire peine à voir si ça n’avait pas autant amusé Kelen.

- Terriblement douées oui, et tu n’as pas encore tout vu. Elles peuvent se montrer très douées avec leurs mains et leurs bouches si sensuelles.

Ce disant, Kelen sourit à la seconde danseuse, Leila qui vous vendait tellement du rêve rien qu’en vous caressant du regard. Et comme Elijah semblait lui-même très absorbé par le spectacle de la danseuse face à lui, Kelen en profita pour se délecter du spectacle jusqu’à être interrompu par une question du jeune garçon à ses côtés qui le prit d’abord de court, avant qu’il n’éclatât de rire, une fois remis de sa surprise :

- Ce que ça signifie dis-tu ? Ah ma foi, c’est une sacrée bonne question ! Voyons voir, on pourrait interpréter ça comme la mise à nu d’Eve, la première fois qu’elle a vu Adam ? Qu’elle l’a trouvé tellement à son goût qu’elle s’est dit qu’elle devait absolument s’offrir à lui.

Kelen rit encore devant ce grand n’importe quoi qu’il était en train de raconter.

- Ça ne signifie rien de plus Elijah qu’une invitation à te régaler les yeux, à profiter de cette merveilleuse création qu’est la femme, mets-toi en plein les mirettes mon gars. Et si tu veux en découvrir davantage, demande donc à Aïcha de te montrer combien elle peut être douée.

En même temps qu’il lui parlait, Kelen fit un geste de la main, signifiant à Aïcha qu’elle devait s’approcher de son client de la soirée, le jeune Elijah. Aïcha avec un sourire, ne se fit pas prier, et quitta la scène circulaire pour venir se percher sur la table ronde juste devant Elijah, se baissant alors vers lui, jusqu’à se trouver pratiquement à quatre patte pour lui caresser la joue avec un sourire engageant, son visage tout proche du sien.

Kelen l’encouragea de la voix, confortablement callé dans son canapé tandis que Leila l’appâtait de la plus délicieuse des façons.


- Et si tu n’as jamais goûté à la douceur des lèvres d’une princesse de l’orient, au parfum de sa peau, c’est le moment où jamais d’essayer mon ptit gars !




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Dasten
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 22/01/2017

Feuille de personnage
Âge: officiel : 35 ans
Métier: Barista Starbucks
Particularité: Maladresse extrême

MessageSujet: Re: Sweetest tongue has sharpest tooth [Pv J. Weaver]   Mar 21 Mar - 15:37


Elijah ♦ James
Sweetest tongue has sharpest tooth



Chapitre 2 ♦ Verset 6




Ne pas s’inquiéter. Voilà ce que lui commandait monsieur James et ce devaient probablement être ce que désirait le plus Elijah en ce moment. Ne pas avoir à se soucier de quoi que ce soit hormis lui-même. De telles pensées n’étaient certainement pas dignes d’un ange, à tel point qu’il ne se laissait ordinairement jamais happer par elles. Sitôt ébauchées, sitôt disparues ! Il devait cependant avouer que son séjour sur Terre lui avait apporté d’autres angles de vue sur la Vie. Ce qu’elle devait être. La façon dont il était préférable de la gérer. Quand il essayait, aussi fort que possible, d’aider son prochain, cela lui retombait toujours dessus. Il n’aidait personne et se faisait en plus blâmer. Les humains... Voulaient-ils donc qu’on les laisse s’embourber dans leurs problèmes ?

Elijah perdit là le fil de ses pensées. Il raisonnait étrangement, tout cela n’avait pas de sens. C’était trop étriqué. Il se sentait un peu engourdi. Depuis quand ? Ah, oui ! Depuis qu’il avait cessé de s’inquiéter, qu’il avait décidé de se laisser aller, guider. Il avait bu ce verre qu’on lui avait proposé, il lui avait paru plus fort encore que le premier. L’ange se demandait bien comment une boisson pouvait à ce point réchauffer et irriter. De quels fruits s’agissait-il ?
Et puis, il y avait cette fille. Aïcha, apparemment. Elle l’hypnotisait, avec ce qu’il restait de ses foulards. Et avec sa gorge rebondie, toute proche de lui. Plus encore, ses lèvres, qui n’étaient pas sans lui rappeler par quelque pensée tordue les siennes. La danseuse possédait une petite bouche aux lèvres bien pleines. Elle en fit surgir très brièvement la pointe de sa langue, ce qui suffit pour que l’ange se sentisse tout drôle. Il détourna un peu les yeux, gêné sans savoir exactement pourquoi.
Eve, avait dit monsieur James, offerte à Adam. De son plein gré, car elle ne pouvait résister. Non, non, il était certain que quelque chose clochait dans cette version de l’histoire. Et quand bien même, il n’était pas le premier homme. Il n’était même pas un homme du tout. C’était mal. Tout ça. C’était terriblement mauvais.

Un éclair passa dans les yeux d’obsidienne de la danseuse alors qu’Elijah commençait à se décaler légèrement. Elle l’attrapa par l’épaule, avec une force mesurée qui laissait place à une incroyable douceur. Et elle vint coller sa bouche à la sienne.
Oui, monsieur James avait raison sur un point : ses lèvres étaient douces. Et il devait bien admettre que ce contact faisait fortement réagir son corps. Sa chair terrestre. Mais ces désirs étaient en totale contradiction avec tout ce qu’il lui avait toujours été inculqué. Il ne les connaissait pas et savait au fond de lui qu’il n’avait pas le droit de s’en approcher.
Lentement, il repoussa Aïcha, avec un petit pincement au cœur. Lui faire de la peine était bien la dernière chose qu’il voulait.

« Je suis désolé, mais... Non, pas ça. »

Se faisant violence pour retrouver un fil cohérent dans ses pensées, Elijah pivota vers son hôte en tâchant d’afficher un visage résolu.

« Je crois que je vais m’en aller maintenant. Merci beaucoup pour m’avoir fait découvrir cet endroit fascinant. Cependant, il n’est pas fait pour quelqu’un comme moi. »

Ce temple du désir était certainement plus adapté à un être humain tout ce qu’il y avait de plus ordinaire. Mais un ange ne pouvait y trouver que la perdition. Il entendait presque la voix de son mentor céleste dicter ces mots d’une voix ferme à l’intérieur de sa tête.
Les choses étaient dites. Il allait se lever et partir, dignement. Malgré l’embrasement de son corps et l’engourdissement de son esprit. Il rentrerait ensuite dans son petit appartement, se doucherait rapidement pour retirer les odeurs fortes qui collaient à sa peau et se coucherait pour lire un peu. L’expérience de cette nuit finirait par se révéler très enrichissante, il en était certain.

« Au revoir et merci, monsieur James ! »

Ainsi donc, persuadé qu’il pourrait s’en aller en toute tranquillité, Elijah chercha à se lever. Il vacilla immédiatement et retomba lourdement dans les coussins. Sans le vouloir, son regard accrocha celui de la jeune femme qui lui avait dérobé un baiser. Un picotement étrange fourmilla dans sa nuque. Et si c’était elle ? Il essaya de fouiller la mémoire de son âme, plissant les yeux, ses doigts crochetés au bord de la banquette. S’il se concentrait assez, il réussirait peut-être. Dans cette ambiance, il se sentait capable de beaucoup plus qu’à l’ordinaire.


Elijah, so shy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James K. Weaver
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 16/05/2016
Localisation : Lust

Feuille de personnage
Âge: 28 (394 en réel)
Métier: Propriétaire du Lust
Particularité: Démon des croisements

MessageSujet: Re: Sweetest tongue has sharpest tooth [Pv J. Weaver]   Dim 26 Mar - 20:12



Sweetest tongue has sharpest tooth



ft. Elijah Dasten




Tout en profitant du numéro de Leila et de son corps si proche du sien, Kelen gardait un œil sur Elijah, affichant un air satisfait tandis qu’Aïcha mettait le paquet. Et ça semblait beaucoup lui plaire au petit gars, se dit Kelen tout en laissant ses mains glisser sur les jolies jambes galbées de Leila. Mais alors que tout semblait bien se passer, Elijah se redressa et prit congé, tellement subitement que Kelen interrogea Aïcha du regard. Celle-ci secoua la tête, elle n’avait rien fait de plus que l’allumer, assez pour lui donner envie de prolonger sa soirée et pourquoi pas profiter d’un numéro en tête à tête, ce qui lui rapporterait à elle un bonus conséquent.

- Attend un peu ! Pourquoi tant de précipitation ? Si tu veux un peu d’intimité, Aïcha te guidera dans une des chambres en haut. Hmm ? Allons ne sois pas si gêné d’éprouver ce que tu éprouves. C’est tout à fait normal, belles comme elles sont.

Sauf que le garçon n’alla pas très loin, s’effondrant à nouveau dans la banquette. Aussitôt Aïcha s’installa à ses côtés et lui caressa la joue, en mode chatte câline.

- Ho mon petit chou, tu ne te sens pas bien ? Ne t’inquiète pas, on va bien s’occuper de toi ici. Est-ce que tu veux aller te reposer dans ma chambre hmm ?

Kelen sourit, continuant de jouer avec Leila. Aïcha était parfaite, il la récompenserait plus tard pour tant de dévouement pour son travail.

- Oui c’est ça, va donc te reposer ! Quand tu te sentiras mieux, je pourrai toujours te raccompagner jusqu’à chez toi ! lui proposa le démon avec un sourire diabolique.

Oui il pourrait toujours tenter de lui faire un contrat plus tard. Mais chaque chose en son temps. Pour le moment il faisait confiance à Aïcha pour le rendre complètement accro au Lust. Quant à lui, il comptait bien profiter de son côté de la superbe Leila.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sweetest tongue has sharpest tooth [Pv J. Weaver]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sweetest tongue has sharpest tooth [Pv J. Weaver]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nora Weaver
» Holly Holliday ~ You don't have to be cool to rule my world
» Sweetest thing △ 17/05 | 14h05
» Jouons à chat-nudiste [ Liam C. Weaver ] [X]
» Quête lvl 99-100

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Real World :: Role Play :: Bronx :: The Lust-
Sauter vers: